L'enfant qui parle toujours l'arabe littéraireL'enfant qui parle toujours l'arabe littéraireL'enfant qui parle toujours l'arabe littéraire

L'enfant qui parle toujours l'arabe littéraire

(NB: Retrouvez désormais ce blog sur: blog.almodaris.com)

Bienvenue mes ami(e)s مَرْحَباً بِكُمْ أَصْدِقَائِي ، صَدِيقَاتِي

J'epsère que vous allez bien.

Je souhaite vous parler dans cet article sur un enfant libanais du nom de "Ali Modlij" عَلِي مُدِلِجْ qui parle dans sa vie de tous les jours avec l'arabe littéraire et pas du tout avec l'arabe populaire libanais. 

Une leçon à méditer

Ce petit enfant libanais donne un exemple édifiant et une leçon à toutes celles et ceux qui prétendent que la langue arabe littéraire ne peut être employée dans la vie de tous les jours et qu’il faut lui substituer le dialecte arabe qui est un « patchwork » de mots propre à chaque pays arabe, voir meme propre à chaque région dans chaque pays. Il faut nuancer, néaumoins, que les dialectes arabes se rapprochent mais la langue arabe littéraire reste, sans conteste, la langue standard qui est employée dans les informations, dans la littérature ...etc et qui dispose de regles uniques de grammaire, de syntaxe et de conjugaison.

Comme c'est beau de parler l'arabe littéraire tous les jours   

Ali Modlij a toujours parlé la langue arabe littéraire dès qu'il commencait à parler. Sa mère ne trouvait aucun problème à cela bien que ces voisin(s) lui conseiller qu'elle demande à son fils de parler l'arabe dialectale libanais. 

Il faut dire que la craivoyance de la maman de Ali Modlij est juste car parler l'arabe littéraire tous les jours est une bonne chose qui permettra à son flis d'etre en avance par rapport aux autres enfants car il pourra ainsi suivre aisément les informations, les documentaires et tous les programmes intéréssants à la TV et à la radio et de pouvoir les comprendre.

 

Alors mes ami(e)s à méditer Ali Modlij et à surtout à suivre son exemple.

 

 

Retour à l'accueil