Billes Gates souhaite parler arabeBilles Gates souhaite parler arabeBilles Gates souhaite parler arabe

Billes Gates souhaite parler arabe

(NB: Retrouvez désormais ce blog sur: blog.almodaris.com)

Marhaban mes ami(e)s مَرْحَباً بِكُمْ أَصْدِقَائِي

J'espère que vous allez bien

Sachez que même l'homme le plus riche du monde, en l'occurrence Bille Gates regrette de ne pas avoir appris l'arabe. En fait, l’homme d’affaire, programmateur, donateur aux œuvres caritatives et l’homme le plus riche au monde, Billes Gates, a révélé son souhait d’apprendre la langue arabe et il a exprimé sa tristesse car il ne parlait qu’une seule langue, l’anglais.

Ces révélations de Billes Gates étaient, en fait, une réponse à une question qui lui a été posée lors de la séance de questions-réponses « Ask Me Anything » (Poses moi des questions sur tout) sur le site Reddit.

 

Gates a dit durant la séance « Je me sentais très bête car je ne parlais aucune langue étrangère. J’ai étudié le latin et le grec au lycée et j’ai obtenu la note A et je crois que cela m’a aidé à augmenter mon lexique. Cependant, je souhaite si je parlais le français, l’arabe ou le mandarin ».

Le fondateur associé de la société Microsoft a exprimé son étonnement au sujet du président exécutif de la société FacebookMark Zuckerberg , qui maitrise le mandarin. Il a dit, à ce propos que « Mark Zuckerberg a appris le mandarin (la langue chinoise) de manière impressionnante et il a même tenu une séance de questions-réponse avec des étudiants chinois. C’est incroyable ».

Durant l'émission « Ask Me Anything », Bille Gates a exprimé également son enthousiasme pour le rythme que connait le développement technologique. Il a dit que « Il y aurait encore énormément d’avancées technologiques dans les 30 prochaines années ». Il a cité un exemple sur les avancées que le monde va connaitre dans les années à venir. Il s’agirait des « missions des robots mécaniques qui vont se substituer à l’Homme, telle que la cueillette des fruits ou le transport des malades aux hôpitaux ».

En réponse à une question sur la prolongation de sa vie et les recherches sur « l’éternité », il a répondu que « A présent, le monde souffre de la malaria, alors il serait égoïste que les riches pensent à financer des recherches qui leurs permettront de vivre plus longtemps. Malgré tout, je reconnais qu’il serait beau que l’Homme vive pour une longue durée ».

(Source : http://www.01net.com/)

 

Retour à l'accueil