Apprentisage d'une langue: les 10 erreurs à éviterApprentisage d'une langue: les 10 erreurs à éviterApprentisage d'une langue: les 10 erreurs à éviter

Apprentisage d'une langue: les 10 erreurs à éviter

(NB: Retrouvez désormais ce blog sur: blog.almodaris.com)

Combien de fois vous avez entamé l’apprentissage d’une langue étrangère, puis vous avez échoué soit à cause de l'ennui, soit en raison de la difficulté liée à la méthode suivie, soit au sentiment que vous avez éprouvé que vous fournissez de gros efforts pour peu de résultats. Votre échec dans l’apprentissage d’une langue étrangère peut être dû à une de ces erreurs.

Pour éviter justement que votre apprentissage d’une langue étrangère ne soit pas vain, il est intéressant de connaitre les erreurs qu’il faudrait éviter afin de remédier à tout échec.

Vous pouvez, vous aussi, partager votre expérience en matière d’apprentissage d’une langue étrangère (entre autres de l’arabe) en laissant un commentaire.

1. La peur et le manque de confiance

La première règle que tout apprenant (e) d’une langue doit apprendre est que l'apprentissage d’une langue n’est pas seulement un apprentissage qui porte sur le vocabulaire, les règles de grammaire et de conjugaison. En fait, la partie la plus importante dans l’apprentissage d’une langue concerne la pratique : le parler, la peur de commettre des erreurs et les réactions des autres à la façon dont vous parlez et de prononcer. C’est ici que réside le plus grand obstacle dans l’apprentissage d’une langue. Il suffit, seulement, de remarquer comment les étrangers parlent l’arabe avec une manière étrange mais (aussi), souvent, amusante. Cependant, cela ne les empêche pas et ne les décourage pas de continuer à parler afin d'améliorer leur apprentissage de la pratique langue.

2. Utiliser sa la langue maternelle avec abondance

Une des erreurs les plus commises concerne l'utilisation, soit par les enseignants ou par les apprenant(e)s de la langue maternelle en abondance au cours de l'enseignement des langues étrangères. Il est vrai qu’il peut être nécessaire au début de votre apprentissage d’une langue étrangère d’utiliser votre langue maternelle, mais avec la progression de votre niveau, l'environnement de l’enseignement (communication entre les étudiants, explication du lexique…) devraient se dérouler avec la langue étrangère.

3. Adopter des méthodes scolaires trop méthodologiques

Suivre des méthodes d'enseignement d’une langue étrangère ne signifie pas, en aucun cas, que vous allez maîtriser parfaitement cette langue, et ce quelle que soit l’efficacité de ce programme, surtout s’il s’agit de programmes traditionnels dont l'apprentissage se fasse de manière unilatérale. Aussi, ne pensez pas que votre niveau de langue peut s'améliorer si vous suivez des cours de grammaire, de conjugaison et de lexique. En fait, l’apprentissage d’une langue dépendra de l'effort personnel que vous allez fournir et de la bonne méthode que vous allez adopter. A cet effet, je vous donne 3 conseils précieux.

1er conseil : vous devez lire beaucoup avec la langue que vous voulez apprendre. Commencez avec les informations et les sites de presse, puis lisez des contes, des romans et des livres. Cela va être un peu rude mais c’est la voie qui va vous permettre d’atteindre « le cœur » et l’essence de la langue.

2e conseil : ce conseil concerne l’écoute. En fait, il est important d’écouter des programmes sur des chaines de TV, de Radio ou des vidéos sur internet qui proposent un contenu attractif par rapport à la langue que vous voulez apprendre. Regardez des films qui proposent un sous-titrage (soit avec la langue même que vous voulez apprendre ou bien avec une traduction). Par la suite, regardez les films sans sous-titrage. Vous allez remarquer la différence avec le temps.

3e conseil : Ce conseil concerne la pratique de la conversation. Commencez à parler la langue, que vous voulez apprendre, le plus tôt possible. Certains linguistes invitent, d’ailleurs, les apprenant(e)s à mener, dès le début de l’apprentissage d’une langue, des entretiens et des dialogues courts.

4. Absence d’un environnement pour communiquer

Vous ne devez jamais percevoir la langue que vous voulez apprendre comme l’étude d’une matière, mais plutôt comme la pratique d’une compétence et d’un don. Cette compétence se consolide avec la pratique et s’éteint si on ne la pratique pas.

Le meilleur environnement qui permet d’apprendre une langue, est celui dont la langue est pratiquée comme langue maternelle. Cependant, certains étrangers ont tendance à rester entre eux et à parler leurs langues, ce qui ne favorise pas l’exploration de leurs compétences linguistiques.

Lorsque vous voulez apprendre une langue étrangère dans votre propre pays, il est difficile de trouver l'environnement adéquat pour cela. En fait, l'environnement d'apprentissage d’une langue est beaucoup plus important que le programme d'études de la langue que vous voulez apprendre. Rappelez-vous cela au moment où vous choisissez un centre ou une académie pour apprendre une langue.

Vous pouvez constituer un groupe de copain(e)s ou d’ami(e)s et vous vous accordez pour parler et discuter une heure par jour avec la langue que vous souhaitez apprendre. Vos sujets de discussion peuvent, dans un premier temps, être préparés à l’avance. Par la suite, vos sujets de discussion peuvent être spontanément abordés à force de progresser dans l'apprentissage de la langue.

Les réseaux sociaux relatifs aux langues peuvent aider à la création d’un l'environnement pour l’apprentissage d’une langue. A titre d’exemple, le réseau http://www.italki.com est parmi les réseaux sociaux qui permettent de réunir plusieurs membres à travers le monde qui souhaitent apprendre une langue étrangère. Vous pouvez aider des personnes à apprendre votre langue maternelle et elles peuvent, pour leur part, vous aider à apprendre leur langue maternelle.

Ce site fournit également des services payants. En fait, des personnes sont prêtes à vous enseigner la langue que vous aimez apprendre en contrepartie d’un montant à payer. Vous pouvez poser des questions et trouver des réponses concernant tous les renseignements dont vous aurez besoin.

Vous pouvez faire des recherches pour trouver des ami(e)s avec lesquels vous pouvez engager des discussions dans le but de développer vos compétences linguistiques.

5. Ne pas écouter suffisamment

Les experts en linguistique croient que ce qui est appelé la «période de silence» est la première étape pour apprendre une langue, notamment pour ce qui est des enfants. En fait, tout ce que vous allez faire au cours de « la période de silence » consiste à : écouter, répéter les sons, et essayer de distinguer, de manière progressive, certain vocabulaire et des structures de la phrase. Le plus important est d'identifier le type de la langue et d'acquérir la bonne prononciation.

L'écoute est une compétence communicative et elle est la plus importante dans toutes les langues. Elle est la source principale pour l'acquisition du vocabulaire et des structures des phrases. Le retard accumulé dans l'acquisition de cette compétence retarde considérablement le processus d'apprentissage de la langue.

Les réseaux sociaux de communication peuvent aider à résoudre ce genre de problème. Les films peuvent aussi jouer le même rôle. Cependant, la meilleure étape, à cet égard, consiste dans la musique car, d’une part, elle ne provoque pas l'ennui et, d’autre part, son caractère répétitif permet la mémorisation des paroles. La répétition est d’une importance capitale car elle consolide les compétences dans l’acquisition de la langue.

6. La pensée et le raisonnement rigide et statique et l’incapacité à deviner

Après des études, des scientifiques sont arrivés à la conclusion selon laquelle les étudiants qui sont plus dans l’univers du mystère et de l'imagination sont les plus doués pour apprendre les langues que ceux qui ont une pensée rigide et statique.

En fait, apprendre une nouvelle langue implique une sorte de « confusion » et l’apprentissage chaque jour de nouveau vocabulaire, des règles de grammaire et de conjugaison. L’apprentissage d’une langue est une « aventure quotidienne » qui demande d’utiliser peu de moyens pour avoir des réponses sur la langue que l’on étudie. Cela implique également l’imagination car il n’est pas forcément demandé, tout le temps, de consulter un dictionnaire pour connaitre le sens d’un mot. Vous devez, en fait, vous entraînez à « deviner » la signification des mots avec la pratique de la langue. A cet effet, les chansons et les jeux (quiz) peuvent aider à briser l’apprentissage statique et rigide de la langue.

7. Utiliser une seule méthode dans l’apprentissage

Apprendre toute langue contient 4 compétences de base, à savoir : écouter, parler, lire et écrire. Souvent, il n'y a pas de méthode éducative qui couvre ces quatre aspects avec une bonne qualité. Les films et la musique, par exemple, visent à mieux travailler la compétence de l’écoute. L'environnement de communication vise, lui, à développer la compétence relative au parler. La lecture des romans, des livres et des journaux vise à parfaire la compétence de la lecture et le développement des compétences du vocabulaire. Donc, l'apprenant(e) doit réussir à combiner plus d'une façon d'apprendre et d'améliorer ses compétences.

8. Utiliser la langue maternelle comme paramètre et comme intermédiaire

L'une des pratiques les plus courantes, que certaines personnes considèrent impossible de s’en débarrasser, consiste dans la pratique de l’utilisation de sa langue maternelle pour apprendre une nouvelle langue. Cette pratique ne vous aide pas à apprendre une nouvelle langue mais elle vous permet de traduire votre langue maternelle avec une nouvelle langue. Cette pratique anéantit toute capacité de penser et de s’exprimer avec la langue que vous voulez apprendre. Ainsi, vous allez avoir du mal à maîtriser la structuration des phrases dans la langue que vous aimez apprendre.

9. Commencer de bas en haut

Il s’agit ici de l’apprentissage scolaire traditionnel, qui commence par l’apprentissage des lettres et on ne passe à l’apprentissage des mots que lorsque l’apprentissage des lettres est acquis. Puis, on ne passe à l’apprentissage des phrases qu’après avoir appris un grand nombre de mots abstraits, et ainsi de suite. Cette méthode d’apprentissage a montré son inefficacité. En fait, la pratique montre bien que les enfants peuvent prononcer des phrases entières dans leur langue maternelle et de saisir leur sens sans avoir besoin d’apprendre une seule lettre.

Ainsi, la « méthode d’en haut », elle, est plus efficace car elle a fait ses preuves dans la pratique. Par conséquent, il est conseillé de lire des articles et d’écouter de la musique, de voir des films même si vous ne comprenez absolument pas tout. Il s’agit ici de la « méthode inductive » qui commence du global et va vers les détails. C’est d’ailleurs la méthode adoptée dans l’apprentissage de la musique car si cet apprentissage serait ennuyeux si l’on commençait par dessiner des notes de musique.

10. Considérer la langue comme un devoir ou comme une obligation scolaire Il s’agit de la réaction traditionnelle capable d’ôter toute âme aux activités de la vie les plus amusantes. Il faut, en fait, lire avec la nouvelle langue, jouer avec elle, regarder avec cette langue tout ce que vous aimez, écouter avec cette langue de la bonne musique. Bref, essayez de profiter au maximum avec la langue que vous apprenez car elle mérite vraiment de faire l’objet de votre expérimentation.

Retour à l'accueil