L'enseignement de l'arabe aux USA L'enseignement de l'arabe aux USA L'enseignement de l'arabe aux USA

L'enseignement de l'arabe aux USA

(NB: Retrouvez désormais ce blog sur: blog.almodaris.com)

Marhaban mes ami(e)s مَرْحَباً بِكُمْ أَصْدِقَائِي وَ صَدِيقَاتِي

J'espère que vous allez bien

Dans cet article traduit de l'arabe, l'accent est mise sur la réalité de l'enseignement de la langue arabe outre-atlantique, dans le pays de l'oncle Same.

La question de l’enseignement de la langue arabe aux Etats-Unis demeure une question qui suscite pas mal de doutes et de suspicions à l’encontre des arabes et de préjugés sur le monde arabe. Cependant, l’engouement des étudiants pour apprendre l’arabe s’est accru surtout après les attentats du 11 septembre, ce que certains expliquent par l’envie de découvrir « l’autre qui fait peur » mais aussi pour d’autres raisons.

Le président du programme arabe et professeur de linguistique à l’université Wayne State, Abderrahmane Zahir, avait déclaré à aljazeera.net, que l’enseignement de l’arabe n’est pas récent aux Etats-Unis. En fait, cela à bien commencé depuis déjà plusieurs années dans le but de comprendre, en profondeur, la science des religions. Cependant, la possibilité de suivre des cours d’arabe n’est disponible que dans certaines universités qui restaient peu nombreuses.

Il affirmait que l’université de Harvard est la première qui a lancé des cours de langue arabe à côté de l’hébreu et du syriaque mais après les événements du 11 septembre, il y a eu un engouement pour l’apprentissage de l’arabe pour mieux connaitre la culture arabe.

une dimension culturelle

Zahir notait que la plupart des étudiants de l’université de Illinois, là où il travaillait, ne sont pas d’origine arabe mais, par contre, à l’université de Detroit, il n’est pas étonnant que la majorité des étudiants soient d’origine arabe. D’ailleurs, ces derniers s’engagent dans l’apprentissage de l’arabe pour mieux connaitre leur culture et leur religion mais aussi, et de manière générale, pour d’autres raisons.

Les enseignants de la langue arabe aux Etats-Unis affirmaient qu’ils n’enseignent pas uniquement l’arabe mais aussi la culture arabe. à ce propos, ils disaient que « En fait, nous entamons, dans la classe, de nombreuses discussions sur les questions culturelles en vue de faire connaitre les Arabes et leurs causes ».

En outre, il existe aussi des activités annuelles, comme les clubs culturels, au cours desquels les étudiants portaient des habits folkloriques et montraient certaines coutumes et traditions typiquement arabes. Après cela, l’invitation est lancée à tout le monde pour déguster des plats de la cuisine arabe dans le but de mieux les rapprocher plus du patrimoine arabe.

Cependant, la professeure américaine Annie Heintz qui s’est donné un nom arabe تَهَانِي« Tahânî » (qui signifie en arabe ; « félicitations », ndlr) disait qu’elle a du mal à changer l’image standard de l’arabe chez les américains à cause des nombreuses opinions négatives auxquelles elle est confrontées. Cependant, elle signale que les dernières révolutions dans les pays arabes ont contribué à changer cette image standard sur les arabes.

Source : http://www.arabiclanguageic.org/view_page.php?id=6681

Retour à l'accueil