Apprendre les langues Apprendre les langues Apprendre les langues

Apprendre les langues

(NB: Retrouvez désormais ce blog sur: blog.almodaris.com)

Cet article est traduit de l’anglais

Article original: Primary and Secondary Language Learning Strategies Explained

Tout(e) apprenant (e) sérieux (se), qui s’engage dans l’apprentissage de n’importe quelle langue et qui veut atteindre ses objectifs, qu’ils soient de courte ou de longue durée, doit faire attention aux stratégies principales et secondaires pour l’apprentissage des langues.

Cependant, quels sont ces outils principaux et secondaires ?

C’est ce que nous allons voir dans cet article qui vise à vous faire part des outils à mettre en œuvre pour pouvoir apprendre efficacement une langue étrangère.

 

Les principaux outils

Les principaux outils, comme leur nom l’indique, sont votre « voile principal » ou votre « cheval fort de bataille ». Ils seront l’outil ou le programme principal. Vous allez les utiliser, intégralement ou partiellement, au cours de votre projet d’apprentissage de la langue. Le bon premier outil consiste, souvent, dans l’exercice et les entraînements sur l’écriture, la lecture, la discussion en groupe et dans un seul endroit.

Parmi les exemples relatifs aux stratégies initiales pour l'apprentissage des langues, on trouve les chapitres complets sur les langues telles que celles enseignées à l'école ou à l'université, ou par un enseignant spécial, ou par le chat par vidéo, de manière périodique, avec un natif ou avec un étudiant qui a acquis un niveau avancé dans la langue que vous voulez apprendre. Les ressources initiales peuvent aussi être un programme électronique plus complet et plus global ou une session sonore (audio) comme la méthode Rosera Stone ou les méthodes Pimseleur et Rocket. Cependant, toutes ces méthodes ne sont pas idéales mais elles ont un point commun par rapport à d’autres méthodes d’apprentissage des langues. En fait, elles s’intéressent aux divers aspects de l’apprentissage des langues de manière à ce qu’elles sont plus productives et relativement pédagogique et simple.

 

Le choix de l’outil principal

Il n’est pas nécessaire de choisir un seul outil principal. Cependant, choisir un moyen pour commencer un cours académique pour l’apprentissage d’une langue serait un bon début.

Les cours de langue sont soient non souhaités ou ils ne soient pas accessibles à beaucoup d'entre nous. Cependant, le problème ne réside pas là car les cours privés sont disponibles sur internet (et même face à face) en contrepartie d’une somme d’argent relativement « dérisoire » ou même, souvent, gratuitement. Certains peuvent même dire que l’enseignement privé est, dans tous les cas, le meilleur choix à faire.

L'échange linguistique entre les apprenant(e)s est une excellente méthode secondaire que je vais aborder plus tard. Personnellement, je recommande vivement la méthode Pimseleur dans le cas de l’inexistence d’un cours en classe ou d’un enseignement privé régulier. Malgré ma première impression sur ce programme, j’ai trouvé qu’il constitue un noyau solide pour une durée de trois mois c’est à peu près la même période dans un cours de classe. Vous pouvez utiliser autant d’autres outils complémentaires que vous pouvez. En fait, ce programme ne propose pas beaucoup de choses sur les plans de la lecture et de l’écriture. C’est pour cette raison que vous aurez besoin d’outils complémentaires dans ces deux domaines. Heureusement qu’il n’est pas assez dure de trouver ces types d’outils complémentaires.

Il est important de se rappeler que vous n’êtes pas obligé(s) d’utiliser une seule stratégie principale. En fait, l'utilisation des autres stratégies peut être utile et bénéfique, mais ces outils, à la différence des stratégies secondaires, constituent la grande partie de la charge de l’apprentissage que vous devez supporter et représentent souvent votre routine quotidienne.

Les outils secondaires

Personnellement, je préfère les outils secondaires. Ces outils comprennent toutes les applications des téléphones portables, les sites Web, toutes les flashcards, les chaines de radio, les films, la musique …etc. Je vous conseille d’utiliser ce que vous voulez comme outils principales et d’utiliser autant que possible d’outils secondaires. C’est ainsi que vous allez diversifier les sources de votre projet pour l’apprentissage d’une langue. Il s’agit là, à mon sens, de l’un des aspects les plus essentiels pour la réussite de votre projet. Vous pouvez lire ce que j’ai écrit à propos de la diversification des méthodes d’apprentissage de la langue et ses avantages en cliquant ici.

Mes outils favoris sont Memrise, Duolingo et Lingua.ly. Vous pouvez choisir un des réseaux sociaux pour apprendre les langues comme Colango, lang=fr">Linqapp et Parleremo. Il serait difficile pour vous de vous tromper dans le choix entre tous ces outils. Pour savoir plus sur ces outils et programmes vous pouvez consulter cette page en cliquant ici.

La chose importante qu'il faut se rappeler en ce qui concerne les outils secondaires pour l'apprentissage des langues, c’est que vous ne pouvez pas vraiment apprendre une langue en utilisant l'une de ces seuls outils. Il s’agit là d’un point important, parce que beaucoup de ces produits et services ⎼ sinon tous ⎼ prétendent que cela est possible. Cependant, cela ne rend pas les outils secondaires faibles ou moins importants que les outils principaux. Utilisez-les pour les fins et les objectifs pour lesquels ils étaient conçus. Souvent, ces outils sont gratuits.

Echange de langues

Comme indiqué précédemment, je considère que l’échange linguistique (dialogue avec des apprenants face à face, ou par internet, échange entre langue maternelle et langue secondaire) parmi les outils secondaires. L’échange linguistique peut même être considéré comme l’un des outils les plus importants dans l’apprentissage d’une langue.

Je recommande cet outil comme outil secondaire à cause de sa nature et son caractère non officiels.

Vous devez, bien entendu, participer dans un échange linguistique mais il faut savoir que l’échange linguistique ne se déroule pas, souvent, avec un enseignant expérimenté selon un programme bien arrêté. C’est pour cette raison que cet outil d’échange linguistique est considéré comme un outil secondaire car on ne se concentre que sur l’écoute et le parler et non pas sur la lecture et l’écriture. Bien entendu, il existe des exceptions. Il vous revient de décider, selon vos priorités, si l’échange linguistique est prioritaire ou secondaire selon les cas.

Le choix vous revient en dernier lieu

Je préfère utiliser la méthode de classification des outils car elle m’aide beaucoup dans la rédaction des évaluations et des propositions. Cependant, ce qui importe vraiment c’est de pouvoir trouver un système adéquat qui vous convient le plus.

Tout projet-type d’apprentissage des langues doit comporter l’écoute, le parler, la lecture et l’écriture. Bien que plusieurs « compagnies et agences de langues » vantent les formations qu’elles proposent, il est regrettable qu’elles n’insistent pas trop sur ces 4 volets.

Si c’est la première fois pour vous de commencer à apprendre une seconde langue, il est nécessaire que vous expérimentiez tous les outils (principaux et secondaires), de les combiner et de conjuguer entre tous ces outils.

Retour à l'accueil