6 secrets pour parler rapidement l'arabe 6 secrets pour parler rapidement l'arabe 6 secrets pour parler rapidement l'arabe

6 secrets pour parler rapidement l'arabe

(NB: Retrouvez désormais ce blog sur: blog.almodaris.com)

Marhaban mes ami(e)s مَرْحَباً بِكُمْ أَصْدِقَائِي وَ صَدِيقَاتِي

J'espère que vous allez bien.

Je veux partager avec vous mes ami(e)s les « secrets » qui sont restés longtemps le monopole de certains en matière d’apprentissage des langues.

En fait, il existe une « technique » restée secrète qui permet de parler n’importe quelle langue avant même (et non pas après) avoir étudié les règles de grammaires et de conjugaison. Cette « technique secrète » est pourtant très simple à mettre en œuvre et particulièrement efficace.

Une étude célèbre qui a connu un écho retentissant, a montré que 500 à 2000 mots constituent les mots les plus utilisés par tout le monde dans leurs conversations quotidiennes. Le lexique que les gens utilisent ne dépasse pas ces deux nombre, à l’exception des intellectuels et des spécialistes. Même les spécialistes dans n’importe quel domaine se limitent à un certain nombre de mots. A titre d’exemple, un commercial peut utiliser moins de 400 mots ou termes dans le domaine commercial. La même chose est valable concernant un administrateur ou un spécialiste en marketing.

Ainsi, il suffit d’apprendre de 500 à 2000 mots au maximum pour pourvoir comprendre et parler l’anglais (la même chose est valable pour d’autres langues encore). Par contre, en faisant une combinaison entre ces mots (de 500 à 2000), on peut aussi repérer 100 (à 200) phrases les plus utilisées. Cela permettra de mieux comprendre la structuration de la langue et de pouvoir s’exprimer dans cette langue.

Ainsi, cette « technique efficace » peut vous permettre de pouvoir parler la langue arabe, avant même d’avoir entamé l’étude des règles grammaticales et de conjugaison. Cette technique va dans le sens inverse des méthodes (peu pédagogiques et moins efficaces, pour ne pas dire « nulles ») adoptées dans les cycles scolaires qui insistent sur les règles de grammaire et de conjugaison et qui ne permettent pas, par conséquent, de parler la langue étrangère. Il suffit d’ailleurs de vérifier cela dans votre entourage pour ce qui est de l’anglais ou de l’arabe (!!!).

A côté de cette « technique révolutionnaire » que vous pouvez mettre en pratique à titre personnel, sans avoir besoin d’un professeur, je vais mettre à votre disposition les secrets que tout (e) apprenant(e) doit connaitre afin d’améliorer son niveau en langue arabe.

Secret no 1 : le désir ou la passion Il ne s’agit pas ici de la volonté mais du désir ou de la passion. En fait, la plupart d’entre nous a la volonté pour acquérir beaucoup de capacités mais n’a pas, par contre, la passion pour cela. La différence entre la volonté et la passion (ou le désir) c’est comme la différence, qui peut exister, entre la volonté de manger sans avoir faim et le désire de manger tout en ayant faim. Mon conseil pour vous consiste à imagier l’ampleur du problème de ne pas parler l’arabe :

- vous pouvez ne pas pouvoir postuler à un poste d’emploi important pour vous, dont le recrutement exige de parler arabe

- des difficultés liées à un voyage que vous devez effectuer car vous ne maitriser par cette langue

- vous allez être privé (e) d’informations utiles véhiculées par le biais de la langue arabe

- vous allez avoir du mal à rentrer en contact avec des personnes que vous admirez ou avec lesquelles vous allez collaborer dans le cadre de votre projet professionnel.

Il faut faire en sorte que votre « inconscient » soit marqué par ce secret relatif aux problèmes sérieux liés au fait que vous ne parlez pas l’arabe. Cela permet, en fait, à ce que votre « désire » ce manifeste pour s’engager sérieusement dans l’apprentissage rapide et efficace de la langue arabe. Ainsi, vous allez être prêt (e) pour s’engager à affronter toutes les difficultés que vous allez rencontrer et surtout à les surmonter.

Secret no 2 : Apprenez à savoir écouter Ecoutez attentivement dans certains cas et concentrez-vous sur la prononciation (vocalisation) des mots en les répétant. Seulement il faut choisir l’endroit et le moment pour écouter attentivement. Par exemple, vous ne pouvez pas écouter attentivement et vous concentrez si vous êtes entrain de conduire votre voiture. Il faut aussi répéter parfaitement les mots, plusieurs fois. Vous pouvez choisir de mettre en œuvre certaines voies ; par exemple écouter en fermant les yeux, puis faites l’expérience de répéter les mots avec votre interlocuteur.

Vous pouvez aussi essayer d’apprendre l’arabe en écoutant des chansons arabes traduites ou non traduites. Avoir le texte de la chanson sous les yeux, permet de suivre la chanson. Secret no 3 : Parler l’arabe comme le fait le citoyen arabe

La voix (ou le son) est parmi les secrets pour l’apprentissage de n’importe quelle langue. La manière juste de prononcer des mots influence sur votre capacité à mémoriser car les mots dans n’importe quelle langue ont une mélodie propre à elle seule. Cela est surtout vrai concernant la langue arabe qui est une langue « mélodique, musicale et poétique ». Il est d’ailleurs, prouvé qu’on a tendance à apprendre plus les mots « mélodiques ».

Je vous propose, à ce propos, de travailler votre voix et vos capacités vocales pour prononcer certains mots et certaines phrases par trois manières importantes. Ces trois manières sont :

Ø Lors de l’écoute des conversations. Il est important de se concentrer sur la manière de prononcer les mots. Cela permet d’apprendre comment les locuteurs de la langue arabe prononcent les mots.

Ø Se concentrer sur certains mots. Il est important de mettre l’accent sur comment certains mots se prononcent, car

Ø Lire à haute voix. Lisez, tant que vous pouvez, à haute voix. Vous pouvez, par exemple, avec votre copain(e) échanger la discussion en arabe. Vous pouvez choisir un texte de discussion que vous pouvez apprendre, auparavant, par cœur. L’intérêt est d’arriver, avec l’entrainement et le temps, à composer vous-même des phrases en arabe de manière spontanée. Cette façon de faire va vous permettre justement d’arriver à un stade important dans la maîtrise de n’importe quelle langue. Il s’agit de pouvoir « penser avec la langue » que l’on apprend. Si vous arrivez à « penser en arabe » cela veut dire que vous maîtrisez cette langue.

Secret no 4 : Ecoutez, écoutez et écoutez « Ecoutez sans se concentrer » telle est la technique qui permet à votre « inconscient » de pouvoir mémoriser des mots et permet, ainsi, à votre « conscient » de comprendre les mots. L’écoute est le premier des moyens de la compréhension. D’ailleurs, les enfants arrivent « facilement » à mieux pouvoir parler la langue (n’importe laquelle) par rapport aux adultes car ils travaillent bien cette « technique ». On disait que Ibn Fadlân, un membre de l’ambassade du calife de Baghdâd en Bulgarie au 10e siècle, a su arriver à parler la langue scandinave par la voie de l’écouter seulement. En fait, l’écoute permet à la fois de stimuler votre désire et votre passion pour la langue, votre capacité à prononcer correctement les mots et votre pouvoir de les comprendre et de bien s’exprimer.

Alors continuez encore et encore à écouter. Ecouter doit devenir une passion en elle-même.

Secret no 5 : Apprenez les 500 mots arabes les plus utilisés

Avant que vous engagiez dans l’apprentissage des règles de grammaire et de conjugaison et avant d’entamer des discussions (l’expression orale), il est important d’enrichir son lexique en mots chaque jour. Vous pouvez, ainsi, apprendre au minimum 5 mots (pourquoi pas plus, cela dépendra de votre capacité à mémoriser). La règle générale veut que l’on apprenne les 500 mots les plus utilisés dans la langue arabe et vous pouvez consulter également le livre qui contienne les 4000 mots les plus importants afin de « grossir » votre lexique.

Des études ont d’ailleurs montré que les mots les plus utilisés par les gens, dans n’importe quelle langue, ne dépassent pas les 500 mots. On peut ajouter à cela les termes techniques propre à chaque domaine et discipline (marketing, droit, commerce, administration …) qui varient entre 100 à 300 mots. Ainsi, il suffit de connaitre les 500 mots les plus utilisés en arabe et apprendre les termes techniques de la discipline qui vous intéresse, pour pouvoir s’exprimer en arabe. Cependant, il est primordial d’apprendre certaine phrases qui vont vous faciliter de s’exprimer aisément.

Il est recommandé à cet effet de lire les mots et les phrases à haute voix pour mieux les mémoriser.

Secret no 6 : Apprenez les 100 phrases les plus utilisées en arabe L'objectif principal de l’apprentissage de 100 phrases les plus connues et utilisées en arabe est de comprendre la manière de construction et de structuration des phrases dans la langue arabe. Il n’est pas demandé d’apprendre les règles de la langue arabe qu’après avoir bien avancer dans la conversation. En fait, on ne peut discuter avec les autres tout en réfléchissant en même temps sur les règles de grammaire et de conjugaison car il ne s’agit pas, ici, des mathématiques. Il faut que vous appreniez beaucoup de phrases de conversation après cela vous pouvez passer à l’apprentissage des règles de grammaire et de conjugaison.

Vous pouvez également établir des listes de phrases traduites de l’arabe vers le français ou du français vers l’arabe. Vous pouvez enregistrer ces phrases en arabe sur votre téléphone ou sur un mp3. Cela va vous permettre de les réécouter à plusieurs reprises.

Il existe aussi d’autres façons pour apprendre comme l’apprentissage selon le modèle des « questions-réponses ». Établissez des listes de phrases en arabe sous formes de questions-réponses. Lisez ces listes de phrases à voix haute tout en se concentrant sur votre prononciation des mots.

Vous pouvez procéder à la traduction de votre liste de phrases de l’arabe vers le français. A ce propos, vous pouvez utiliser un dictionnaire ou même le site de traduction de Google. Ce site permet aussi d’écouter la prononciation des mots et des phrases.

Retour à l'accueil